Aller au contenu principal

30 millions investis à Arlon pour plus de confort et de mobilité 

Ce lundi, nous avons visité le chantier de modernisation des infrastructures ferroviaires en gare d’Arlon en présence du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot.

30 millions investis en gare d’Arlon

Tout d’abord,  le renouvellement total des trois quais a pour objectif d’allonger les longueurs disponibles afin d’accueillir des trains d’une longueur allant jusqu’à 350 m contre 250 m actuellement. Nous améliorerons de ce fait le confort des usagers en permettant l'utilisation de trains plus longs.

En parallèle, les équipes procèdent au renouvellement complet de l’infrastructure ferroviaire : 14 km de nouveaux rails et 16 nouveaux appareils de voie vont être déposés.

Finalement, les infrastructures d’alimentation en électricité seront également totalement renouvelées avec quelque 14 km de caténaires à remplacer. Le passage de l’alimentation électrique à 25.000 volts, permettra de faire circuler davantage de trains sur un même tronçon, tout en réduisant les coûts en raison d’un nombre plus réduit de postes d’alimentation.

Le projet de renouvellement de l’axe 3

Le chantier inclut entre autres, le renouvellement de la signalisation et des voies, l’adaptation ou le renouvellement de  65 « ouvrages d’arts » (ponts, parois rocheuses etc.), la rectification du tracé de courbes trop sinueuses et le réaménagement complet de quatre gares : Gembloux, Ciney et Rochefort-Jemelle et Arlon. Entre Namur et la frontière luxembourgeoise, nous allons ré-électrifier la ligne et passer de 3.000 volts à 25.000 volts, tension similaire à celle désormais utilisée sur le réseau ferroviaire luxembourgeois. Ceci permettra une transition plus fluide des trains d’un côté à l’autre de la frontière.

À ce jour, quelque 88 km sur un total de 147 km de ligne ont été modernisés.

Impact sur le trafic : des solutions alternatives

Ces travaux auront un impact sur les usagers du rail au cours des périodes estivales 2019 et 2020. Seules 2 voies « passantes » resteront en service en juillet et août 2019:

  • A Arlon, le service des trains sera adapté au cours de l'été 2019 et le trafic sera totalement interrompu durant trois semaines au cours de l'été 2020.
  • Sur la ligne 167 entre Athus et Arlon, le service sera interrompu de fin avril à juin 2019.

Le chantier de modenrisation de l'axe 3 entraîne également des adaptations dans le service des trains:

  • Deux trains "Bruxelles -Libramont" sont partiellement supprimés.
  • En raison du basculement de tension de 3.000 à 25.000 volts, le trafic ferroviaire sera totalement interrompu en août 2020, par phases, entre Jemelle et la frontière luxembourgeoise.

Afin de réduire au maximum l’impact de ces coupures sur nos usagers, nous mettrons en place des alternatives en concertation avec la SNCB.

Travaux Gare d'Arlon