Aller au contenu principal

Nouveau graffiti sur le viaduc ferroviaire de Berchem

Depuis le lundi 13 mai, un nouveau graffiti orne le viaduc ferroviaire de la gare de Berchem, dans la province d’Anvers. Le district de Berchem et Infrabel ont travaillé main dans la main et ont réuni trois artistes internationaux aux racines anversoises, dont Matthias Schoenaerts. La nouvelle œuvre a pour but de décourager les graffiteurs illégaux qui traversent les voies de manière illicite.

Un graffiti contre les traversées illicites des voies ferrées

La gare d’Anvers-Berchem se trouve à la croisée de voies ferrées et de routes. La police y interpelle régulièrement des jeunes qui traversent les voies pour réaliser des graffitis illégaux. Il s’agit d’un double délit. Infrabel et le district de Berchem ont donc uni leurs efforts pour lutter simultanément contre ces deux phénomènes.

Berchem accueille les graffiteurs professionnels à bras ouverts depuis des années déjà et se présente comme le « paradis du street art à Anvers ». Le nombre d'œuvres d'art urbain ne cesse d’augmenter. Le district est constamment à la recherche de murs gris qui peuvent être mis en couleur. Infrabel s’en est chargée cette fois-ci.

La réalisation de l'œuvre va de pair avec la rénovation des tunnels de la ligne ferroviaire 59 (Anvers - Gand) et des ponts surplombant le ring d’Anvers.

graffiti

Des artistes anversois

Trois artistes internationaux, aux racines anversoises, ont orné d’un graffiti réalisé ensemble, comme par enchantement, un mur de soutènement à la gare de Berchem. Il s'agit de The Art of Chase, Bué The Warrior et Zenith. C’est surtout ce dernier qui pourrait vous rappeler quelqu’un : Zenith est le pseudonyme de l’acteur anversois Matthias Schoenaerts, déjà bien connu à Hollywood. Il a réalisé quelque 400 œuvres, en Belgique comme à l’étranger. Mais les deux autres aussi ont gagné leurs lettres de noblesse dans l'art du graffiti, entre autres à Los Angeles et dans le monde de la mode.

Cette nouvelle fresque murale orne le mur de soutènement du viaduc ferroviaire dans le quartier de la gare de Berchem. Il a une surface de pas moins de 135 m². Au total, les artistes y ont travaillé pendant une quarantaine d'heures.

Le nouveau graffiti attire tous les regards dans le quartier de la gare et ses environs. Il est bien visible depuis le train et le Posthofbrug, un pont qui est aussi l’une des principales voies d’accès à Berchem. Et la piste cyclable (F1) la plus empruntée de la province d’Anvers passe également à cet endroit.