Aller au contenu principal
Intrusion sur les voies.

Intrusion sur les voies

 

 

Il est interdit de circuler sur les voies ou aux abords des voies. L’année dernière, une personne est décédée dans de telles circonstances et trois personnes ont été gravement blessées. En plus des conséquences humaines dramatiques, les 705 intrusions sur les voies en 2019 ont provoqué 128.820 minutes de retard sur le trafic ferroviaire, soit près de 6h de retard par jour !

Notre plan d'action

Une étude du comportement aux abords du domaine ferroviaire a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population belge. Celle-ci révèle des résultats inquiétants.

14% des répondants ont circulé illégalement sur des voies ferrées lors des six derniers mois. Pire encore, il ressort de l'étude menée fin 2018 que si l'occasion se présentait, 55% de ces personnes circuleraient de manière illégale sur les voies.

Railspect est le plan d'action national, développé sur base des conclusions de l'enquête, visant à lutter contre les comportements dangereux sur le domaine ferroviaire belge. Il comporte trois volets : la prévention, la répression et la sensibilisation.

Prévention

Nous prenons de nombreuses mesures pour empêcher les intrusions sur les voies :

  • Tapis-obstacles rendant pratiquement impossible la traversée des voies. Fin 2018, 32 passages à niveau étaient équipés de tapis.
  • Clôtures normales ou intelligentes autour des zones sensibles.
  • Caméras le long des voies pour détecter les intrus et systèmes d'alarme à l'approche de tunnel (projet pilote réalisé en 2018 à Liège-Saint-Lambert et Liège-Carré).
Sporen.

Sensibilisation

Afin de sensibiliser le public aux dangers encourus en circulant illégalement sur les voies, nous avons développé plusieurs campagnes et outils :

The Floor.

Répression

En collaboration avec la Police des Chemins de fer, la Police Locale et Securail, nous faisons régulièrement des contrôles renforcés aux passages à niveau. Les personnes qui ne respectent pas le code de la route peuvent recevoir une amende allant jusqu’à 2000€.

 

Police.