Aller au contenu principal

Intrusion sur les voies

 

 

Les intrus sont des personnes qui marchent aux abords ou dans les voies, pour prendre un raccourci, par exemple. Souvent, ils n’ont pas conscience du danger de mort. De plus, les intrus occasionnent énormément de retards : 140 312 minutes par an, soit plus de 6 heures par jour, en moyenne. Pourtant, les règles sont simples : le domaine ferroviaire est une zone interdite !

Les voyageurs et les intrus eux-mêmes ne sont pas les seules victimes de ces comportements. En cas d'intrusion sur les voies, le conducteur de train peut, lui aussi, subir de lourdes conséquences psychologiques, si soudainement, il.elle aperçoit quelqu’un sur les voies et doit freiner brutalement. 

Prévenir l'intrusion sur les voies

Nous prenons de nombreuses mesures pour empêcher l'intrusion sur les voies :

  • Des tapis-obstacles rendent pratiquement impossible la traversée des voies.
  • Nous installons des clôtures naturelles ou artificielles autour des zones sensibles.
  • Les panneaux d’interdiction situés au bord du quai ont eux aussi un effet dissuasif.
  • Nous plaçons de plus en plus de caméras le long des voies pour détecter les intrus.
  • Nous développons également des campagnes de sensibilisation pour inciter le grand public à changer de comportement aux abords des voies. 

Un réseau ferroviaire sûr grâce à une technologie moderne

Notre ambition ? Faire du réseau ferroviaire belge l'un des plus sûrs d'Europe. Pour garantir la sécurité des voyageurs, nous équipons aussi le réseau des systèmes de sécurité les plus modernes.

Ces systèmes de sécurité performants veillent, entre autres, à ce qu’un train ne puisse jamais dépasser la vitesse maximale autorisée ou un signal rouge. 

Découvrez l'ETCS